Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous ces mots enfumés....

Tous ces mots enfumés....

Akli Ait Abdallah


Népal...

Publié par Akli Ait Abdallah sur 29 Avril 2015, 01:24am

Mon frère Népalais, ma sœur Népalaise.

Les images qui nous parviennent de chez vous sont désastreuses. De désastre. Il n'y en a de pire. Quand la Terre en a marre, des fois elle craque.

Comme elle a craqué à Erevan, à Pékin, à Mexico, en Iran, en Algérie, au Cachemire, en Haïti...

Dans ces trois dernières catastrophes, j'ai vu de près l'impuissance, la douleur, la désolation, la faim, la soif, la peur, les pleurs. Il y a un moment, après quelques jours à rechercher ses morts, ou la colère contre le sort fait place à l'idée fataliste que c'est Dieu qui exécute sa volonté. A Port au Prince, un gamin de 8 ans, jeté à la rue avec sa famille par le séisme du 12 janvier 2010, m'a dit: "c'est parce que nous avons pêché".

Il y a c'est vrai, quelque chose de pré-apocalyptique dans cette terre qui se secoue, et qui vient chercher les corps et les âmes de ses victimes sacrificielles. Pendant quelques secondes, on vit le début de la fin du monde.

Dans celles qui suivent, on a perdu le sien. Et il faut déjà se relever, se reconstruire.

Mon frère Népalais, ma sœur Népalaise, je suis sur que beaucoup d'Algériens, de Kashmiris, et d'Haïtiens pensent à vous et compatissent.

Et de Québécois, et de Canadiens, même s'ils n'ont jamais entendu le bruit que ça fait. C'est parce que les images qui nous parviennent de chez vous, même muettes, sont désastreuses et tristes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nylda 06/09/2016 05:48

Tant de sensibilité et de souffrance partagées coeur et âme m'émeuvent au plus haut point.

Nylda 06/09/2016 05:48

Tant de sensibilité et de souffrance partagées coeur et âme m'émeuvent au plus haut point

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents