Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous ces mots enfumés....

Tous ces mots enfumés....

Akli Ait Abdallah


Beyrouth, le 9 septembre 2013.

Publié par Akli Ait Abdallah sur 26 Septembre 2013, 19:53pm

"Ils vont frapper. Ils ne peuvent plus faire autrement. Ils vont frapper la Syrie, mais sous table (sic et geste joint a la parole) c'est une lutte a plusieurs paliers. Américains contre russes , Israël contre Iran, Arabie Saoudite contre chiites."
C'est ce soir a la table d'a côté. L'homme a commandé une bière. La femme un expresso. Il est 19h30. Les terrasses ne sont pas pleines mais on peut s'y poser tranquillement jusque très tard. On se regarde. On se sourit. On se parle.
Je suis repéré. A mon parler, l'homme me demande si je suis marocain. Algérien ? Rire. Vous êtes des gens droits. Directs. Un peu nerveux mais directs.
C'est la réputation que nous avons ici et dans beaucoup d'autres pays de la région. L'homme, qui connait Tizi Ouzou, a apparemment gardé un excellent souvenir d'une femme de la bas, Fatima. La discussion se poursuit en français.
Qu'est ce que vous faites au Liban ? Je suis journaliste. Encore ici pour quelques jours. Journaliste? Qu'est ce que vous pensez de tout ça ? Pas le temps de répondre. La femme s'en prend aux pays arabes , plus belliqueux que les britanniques, a "leurs dictateurs de dirigeants qui nous font honte", aux égorgeurs qu'ils soutiennent en Syrie. Vous aussi en Algérie vous avez payé le prix fort dit l'homme. Heureusement que l'armée les a brisés , enchaîne la femme. Ce n'est pas l'Islam ! De quel Islam ils parlent ? L'Islam qui dévore le cœur d'un homme? (allusion a un acte particulièrement barbare qui a été filmé ou un "rebelle" plante ses dents dans le cœur d'un soldat syrien qu'il vient de dépecer).
La femme me montre une tablée a une terrasse voisine. Elle me dit que ce sont de très riches commerçants de Damas qui sont contre le régime et sont venus se mettre au vert a Beyrouth . Avec qui croyez vous qu'ils ont fait leur fortune? Avec le régime! Maintenant ils sont dans l'opposition ! Petit silence. L'homme est sur que si il y a des frappes, elles ne changeront rien, a part faire encore des victimes innocentes. Vous voulez mon avis , vous voulez que je vous parle très franchement ? Tout ça c'est juste une affaire d'intérêt , de fric, de pétrole , de gaz. Et ils veulent par dessus tout protéger Israël. C'est pour ça qu'ils n'aiment pas le Hezbollah. Je suis chrétien et je le dis clairement, le Hezbollah, c'est des résistants. Avant, on avait peur d'Israel. Ils nous ont occupés, ils nous ont bombardés.
Avec le Hezbollah, ils ne peuvent plus faire ce qu'ils veulent. C'est ça qu'ils espèrent tuer. La résistance. Ils nous veulent "sous les pieds" d'Israel et de l'Amérique.
Il faut partir d'ici! me dit la femme. C'est dangereux. Avec la main, elle mime quelque chose qui tombe du ciel. Une bombe. Des bombes. C'est dangereux même ici au Liban ! Le Liban c'est magnifique. Il y a tout. Mais on est trop mal situés!
La femme s'appelle Samira. L'homme Nizar. Ils se lèvent. Vont s'en aller. Me saluent chaleureusement. Je leur dit que le Liban c'est aussi ces rencontres. Qui me permettent de mesurer l'inquiétude , la colère, les fractures. Et aussi tous les jours de constater, au delà de leurs opinions, la gentillesse des gens.
"Bonjour aux algériens" me dit Nizar en partant. La femme me sourit et me fait un signe de la main. Je ne sais pas si je les reverrai un jour.

Beyrouth, le 9 septembre 2013.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents