Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous ces mots enfumés....

Tous ces mots enfumés....

Akli Ait Abdallah


En attendant la lune.

Publié par Akli Ait Abdallah sur 23 Novembre 2014, 23:54pm

Trainasser la savate en attendant la lune.
Faire des dessins
Dans la poussière d'étoiles.
Se rouler les pouces
Dans la farine.
Mettre le temps à l'index.
Et vouloir se raconter
Des histoires sans fin.
J'ai retourné toutes les pendules.
Il n'y a plus de balancier.
Plus de cadran.
Même pas de sablier.
Rien qu'un bâton d'encens
Qui se consume à léguer
Sa première et dernière exhalaison.
Une. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Vingt.
Trente-et-une loupiotes en guirlande
Sur le balcon d'en face.
Trente-et une petites lumières rouges
Qui tirent un trait
Comme une balafre dans le noir.
J'attends toujours la lune.
Dehors, la neige a déposé
Une fine couche de sucre glace.
Rien de très lourd pour une terre qui en a vu d'autres.
Qui a dompté les eaux, pacifié les rivières.
Et si ses sources gèlent,
Il reste les fontaines
Et la chaleur du quartier italien.
Je lève les yeux au ciel.
Je fronce les sourcils pour percer les nuages.
La lune n'est pas la.
Pas ce soir.
La lune n'est pas obligée.
Peut-être, comme moi,
A-t-elle choisi l'encens au balancier.
L'arôme au métronome.
L'éclipse à la clepsydre.
Et c'est très bien comme ça.
Même la lune n'est pas obligée.
Elle a sans doute choisi
De rester dans ses quartiers.
Comme je garde les miens.
Avec mes loupiotes rouges
Et ma balafre dans le noir.
Il y a des jours comme ça.
Et des nuits qui s'y collent.
La nuit tous les yeux sont bleu ciel.
Ils percent les nuages.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents